Accessibilité | Accueil | Actualités | Plan du site | Recherche | Les formations | Le Lycée Jean Bart | Contact | Mentions légales | Espace Numérique de Travail

Accueil > ACTUALITES > Enquête : diplôme, emploi et salaire

Enquête : diplôme, emploi et salaire

Enquête réalisée en mai 2020, par Nicolas Lootgieter et Marion Papagaey (Seconde 6) avec la collaboration de Clara Fournier et Solène Vanlaeres, dans le cadre du cours de Sciences économiques et sociales.

Cette enquête, nous permet de faire plusieurs conclusions :

  • Le diplôme peut avoir des effets mélioratifs sur l’emploi que l’on exerce, mais cela n’est pas toujours vérifié. Obtenir un emploi est plus aisé en ayant un diplôme, ce que nous pouvons confirmer en observant, chez les personnes au chômage, des personnes n’ayant pas fait beaucoup d’années d’étude. Néanmoins, plusieurs personnes ayant un diplôme égal au BAC+2 ou plus se trouvent aussi au chômage.
  • Lorsque nous observons les catégories socioprofessionnelles, apparaissent des personnes non diplômées chez les cadres et professions intellectuelles supérieures. Or, nous aurions pu imaginer que plus la PCS était élevée, plus le diplôme l’était. C’est bien ce qui se produit en règle générale : la plupart des cadres possèdent un diplôme supérieur au BAC+2. Il y a parfois des exceptions.
  • Et sur le revenu, quel est l’impact de ce fameux sésame qu’est le diplôme ? D’ordinaire, nous observons que plus le diplôme est élevé, plus le revenu l’est. Malgré tout, des inégalités de revenu selon les diplômes sont constatées : au niveau des diplômés supérieurs à BAC+2, plusieurs de ces personnes ont un revenu mensuel de moins de 1800 €, alors que d’autres en ont un compris entre 3000 et moins de 5000 €. Le diplôme ne fait alors pas le revenu à chaque fois, de nombreux autres critères tels que l’expérience professionnelle, liée à l’âge, le métier, etc… sont à prendre en compte.
  • Enfin, être titulaire d’un diplôme élevé permet d’avoir, la plupart du temps, un contrat à durée indéterminée. A nouveau, nous parlons en règle générale, puisque, dans notre enquête, nous trouvons autant de personnes en CDD qu’en CDI parmi les personnes ayant un BAC+2. La différence d’âge entre les différentes personnes enquêtées doit alors aussi être considérée.

Les biais de notre enquête :

  • Cette enquête fut menée pendant une période quelque peu spéciale de confinement, en raison de la pandémie de Covid 19. Il a donc été seulement possible de mener à bien cette enquête que par le biais d’internet. Nous pouvons alors constater que seules les personnes possédant internet et qui en ont un usage particulier peuvent répondre à l’enquête. Beaucoup comme nos grands-parents ou bien des personnes dont internet n’est pas la principale source de communication, ni même de travail, n’ont donc pas pris connaissance de cette enquête.
  • Les cadres notamment utilisant régulièrement internet sont nombreux dans notre échantillon. Ce dernier n’est pas représentatif de la population en France. En effet, la plupart des personnes interrogées sont des femmes cadres. Mais cette enquête ne nous est pas inutile, puisque elle nous permet de vérifier quelques résultats déjà admis.

Un dernier constat :
Enfin nous pouvons déduire de cette étude que le niveau de diplôme en France a augmenté .Nous retrouvons plus de cadres aujourd’hui qu’auparavant et il y a moins de personnes sans diplôme ; inversement dans les générations précédentes, il y avait beaucoup de personnes sans diplôme et très peu de cadres. Le diplôme est de plus en plus nécessaire pour occuper un emploi.