Accessibilité | Accueil | Actualités | Plan du site | Recherche | Les formations | Le Lycée Jean Bart | Contact | Mentions légales | Espace Numérique de Travail

Accueil > Formations > Classe Préparatoire Aux Grandes Ecoles (Prepa) > Un témoignage d’un ancien élève de prépa scientifique.

Un témoignage d’un ancien élève de prépa scientifique.

Je m’appelle Quentin et j’ai intégré l’Ecole Navale située à Brest, l’école de formation des officiers de Marine.

J’ai toujours eu l’habitude de voyager, j’ai eu l’occasion de vivre dans 7 villes différentes en France et à l’étranger grâce au travail de mon père. Associé au fait que je voulais faire de ma vie une aventure et être utile au pays que j’aime, l’armée m’a paru être une évidence, en particulier la Marine, pour ses valeurs.

Après 1 an en classe prépa militaire en MPSI, j’ai redoublé dans la prépa Jean Bart dans laquelle j’ai effectué une PCSI et une PSI. J’ai donc pu comparer les façons d’enseigner, et la proximité professeurs/élèves de Jean Bart m’a marqué. Le suivi personnel et les devoirs adaptés à mes ambitions m’ont permis d’intégrer l’école que j’avais placé en tête de mes vœux.

L’Ecole Navale est une école d’ingénieur, mais c’est avant tout une école militaire, à ce titre elle dispense 3 types de formations. Une formation militaire qui entraîne au commandement, une formation maritime pour perfectionner son sens marin et apprendre à diriger un bâtiment de Marine, et une formation scientifique car la Marine Nationale est une armée hautement technologique, une bonne connaissance des systèmes est essentielle pour répondre aux exigences opérationnelles.

La formation dure 3 ans, ponctuée par des conférences de tout types, des rencontres sportives, des embarquements et des stages en unité. La dernière année est particulièrement importante : le projet de fin d’études à l’étranger ou en France valide le diplôme d’ingénieur et la mission "Jeanne d’Arc" permet de mettre en application toute la formation assimilée en 2 ans à l’occasion d’un demi-tour du monde de 5 mois, au rythme des escales et des missions opérationnelles.

Les filières sont variées : commando, énergie nucléaire en sous-marin, surface, pilote... Il y a en tout une douzaine de spécialités.

En somme, si vous cherchez une vie exaltante, une expérience humaine incroyable, un métier qui a du sens et qui vous garantit de grandes responsabilités, foncez.

Je tiens encore une fois à remercier la prépa Jean Bart et l’ensemble des professeurs qui m’ont soutenu dans mon projet et qui m’ont donné les clés pour réussir.

Quentin